Partout, par tous les temps
Ce site est exclusivement réservé aux personnes majeures.
Merci de bien vouloir entrer votre âge :

LE RHUM BOLOGNE

RESPECTER L'ENVIRONNEMENT

UNE MARQUE QUI BOUGE !

actualités

Bologne, un rhum en or

Chanté Nwèl avec les ainés

Bologne remporte le trophée Environnementalité

Les efforts consentis par la distillerie pour traiter l'ensemble de ses déchets ont emporté les suffrages du jury.

La Semaine de l'environnement s'est achevée samedi, après trois jours vraiment bien employés. Forte d'une multitude de partenaires - Région, Comité du tourisme (CTIG), entreprises, associations de préservation de l'environnement, et l'ensemble des services de l'État oeuvrant dans ce domaine - la manifestation a touché un large public, dont une grande proportion d'enfants. L'un des temps forts de cette semaine, c'était la remise du trophée Environnementalité. Ce concours est destiné aux entreprises qui ont pris conscience de l'importance de la protection de l'environnement, qui mesurent et reconnaissent la portée écologique de tous les actes et gestes qu'on déclenche dans la production, tout en limitant les effets nuisibles de telles pratiques. De telles entreprises respectueuses prennent en compte, dans toutes leurs actions quotidiennes, les conséquences que leurs actes sont susceptibles de produire sur l'environnement dans le présent, mais aussi à moyen et long terme. Plusieurs entreprises - pas suffisamment encore, mais ça viendra... - avaient fait acte de candidature pour décrocher cette distinction, mais elles se sont heurtées à un colosse en ce domaine, la distillerie Bologne. « Le jury a été conquis et unanime » , ont reconnu les organisateurs.

DEUX « COUPS DE COEUR »

Depuis quelques années, Bologne, il est vrai, n'a pas ménagé ses efforts pour mettre un terme aux nuisances liées à une distillerie. Jean-Bernard Derly, directeur général de la distillerie, qui avait fait le déplacement pour recevoir le trophée, a expliqué la philosophie de ces efforts : « Nous ne nous sommes pas contentés d'éliminer simplement nos déchets. Nous sommes allés plus loin en les valorisant. » Les vinasses sont donc méthanisées, le gaz alimentant ensuite un générateur : l'électricité produite est renvoyée sur le réseau EDF, tout comme celle que génère la chaudière à bagasse, dimensionnée pour alimenter beaucoup plus que la simple distillerie. Les fumées, enfin, sont traitées par électrofiltre. Le jury a par ailleurs récompensé deux autres entreprises, en leur octroyant des « coups de coeur » : il s'agit de Silelec Innovation - dont le dirigeant a affirmé qu'il comptait bien emporter le premier prix l'année prochaine - et de l'éco-village Rocher Caraïbes, à Pointe-Noire. Cette dernière distinction est parfaitement dans l'esprit de la manifestation, dont l'un des thèmes majeurs tournait, cette année, autour de l'écotourisme.

Source : France-Antilles du 12/11/2012

Vu dans "Le Point" (01/12/11)

Article du journal "Le Point" du 1er décembre

Championnat international de la Caraïbe de Kayak

La remise des prix de la finale du championnat international de la Caraïbe de Kayak. Evènement qui eut lieu le 30 octobre et réunit 10 pays.